La misère Française

Si vous avez lu mes précédents articles, vous devez connaitre mon aversion pour les JT ou même les Flash info des grandes radios. Je vais ici vous expliquer une des raisons.

Vous connaissez surement la célèbre phrase de Michel Rocard :

La France ne saurait accueillir toute la misère du monde…

Et bien, apparemment, pour nos chaines de tv préférées, ce serait plutôt : la France ne saurait accueillir toute la misère du monde alors on va vous bassiner avec la misère française.

J’entends par là que si vous regardez un JT (action incongrue et totalement désuète après la lecture de ce blog), vous allez avoir droit à un ramassis de faits divers racontés et décortiqués façon polar ou roman Harlequin (selon le sujet). Ce sera une fille mineure allant passer son bac violée par un jeune maghrébin de Sarcelles ou un homme venant de perdre son job agressé dans la rue pour une cigarette ou encore la fabuleuse histoire d’une femme immigrée partie de rien et désormais gérante d’une sandwicherie.

C’est simple, il suffit qu’un fait divers puisse être exploité par les médias et ils se ruent tous dessus. Sauf que ça ne reste qu’un fait divers parmi les centaines, voire les milliers qui se passent chaque jour en France. Et oui, il y a des morts chaque jour, des viols chaque jour, des agressions chaque jour. Mais faut-il en parler de cette manière chaque soir ? Quel est l’intérêt de cette « information » ? Qu’est ce que cela nous apporte ? A nous, rien ou une satisfaction nauséabonde d’être mieux loti que certains ; aux médias, cela permet de multiplier les parts de marché.

Pourtant, les sujets de fond existent et sont pléthore. Mais la misère du monde ne nous intéresse pas. Ginette se fiche bien de savoir qu’au Darfour, un génocide a fait des centaines de millier de morts. Chantale n’en a que faire des 90% de malades du SIDA en Afrique n’ayant pas accès à des antirétroviraux. Michel ne voit pas pourquoi les arabes veulent faire une révolution.

Moi c’est ce qui m’intéresse justement. Les faits divers relatés uniquement pour jouer dans le pathos ne me passionnent pas. Platon avait surement raison en indiquant le pathos comme un des modes de persuasion, vu que ça semble passionner la grande majorité des français. Suis-je le seul à trouver ça déplacé de pleurer sur une fille agressée alors qu’à quelques centaines de kilomètres des centaines d’arabes se font tuer en manifestant leur désir de liberté ? Je ne comprends pas cette soif de faits divers. Ca m’écœure à chaque fois. Comme si le chauvinisme français (je ferai bientôt un article là-dessus) était tellement puissant que nous ne pouvions ressentir de l’empathie que pour nos concitoyens. Enlevez vos œillères et soyez Aware comme dirait JCVD. Regardez en face pour une fois la misère du monde qui vous fait tant peur et parlez-en. Ce n’est pas en l’ignorant ou en la négligeant qu’elle disparaitra. Bien au contraire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :