I’m an iSheep and i know it…

Cette année encore nous avons pu voir la puissance marketing et financière d’Apple. Non content d’avoir une capitalisation boursière semblable au PIB de certains pays, de détenir une trésorerie plus importante que celle des Etats Unis, ils arrivent en plus à nous vendre des choses dont nous n’avons pas besoin.

Attention, ce billet n’a pas pour but d’attaquer la politique commerciale d’Apple. Je vais surtout m’attacher à la philosophie technologique de la société. En effet de nombreuses infographies sur le net (notamment sur les sites pro Apple) comparent la gamme de smartphone proposée par Apple en 2011, et celle de Samsung, son concurrent direct. Là où Apple commercialise trois smartphones (et encore, ceci est exceptionnel, habituellement Apple ne supporte que deux versions à la fois), Samsung en avait près d’une quarantaine. Apple réussit donc mieux, avec une gamme plus étroite. Il y a le marketing évidemment, mais pas uniquement. En effet Apple a eu l’intelligence de maitriser à la fois le hardware et le software. C’est la politique de la société depuis des années dans le monde de l’informatique, avec plus ou moins de succès (iMac).

Une interface simple, du matériel robuste, et des mises à jours qui ne nécessitent pas l’aval de l’opérateur, c’est clairement la force d’Apple. Mieux, les iBidules sont interconnectés. Tous les produits fonctionnent ensemble et de manière très simple. Tout est facilité, et plus important que tout, ca marche. Pas de paramétrage fastidieux. Je comprends que certains aiment cette liberté offerte par d’autres OS, mobile ou non. Mais d’autres, dont je fais parti, en ont marre de passer trois heures à paramétrer l’heure. J’exagère, mais les faits sont là. L’interconnectivité devrait d’ailleurs selon moi être une des priorités de ses concurrents. Et ce n’est pas le cas.

Je vous donne un exemple, le mien. Je possède un iMac, un iPhone, un iPad, un NAS Synology, et une Apple TV. Alors oui le NAS n’est pas un produit Apple, mais est parfaitement géré. Cette configuration me permet par exemple d’avoir en permanence toutes mes photos à disposition, que ce soit sur le Mac, sur l’iPad et sur l’iPhone, entre autre grâce à iPhoto et Flux de Photo. Mieux, je peux envoyer sur la télé les photos depuis mon iPhone par exemple. Ma musique est également interconnectée, d’autant plus depuis la sortie d’iCloud et d’iTunes Match. Je peux lire en streaming les vidéos présentes sur mon NAS, sur mon iPad, et l’envoyer sur ma télé, toujours grâce à l’Apple TV. Et pour ne rien perdre, la Time Machine présent sur OSX Lion de mon Mac fait ses backup régulièrement sur le NAS, et en ligne, histoire de ne jamais rien perdre. J’accède même à distance à mon NAS grâce aux excellentes applications Synology pour iPhone.

Bref c’est personnellement ce qui m’a fait plonger dans cet univers ces derniers mois. Tous les périphériques fonctionnent ensemble, et simplement. Alors oui, tout n’est pas parfait non plus, parfois cela plante, parfois mes backups ne se lancent pas, mais cela reste assez rare. Egalement le choix d’Apple de ne privilégier que leur format de vidéo, le MP4 et ses dérivés. Cela oblige parfois à utiliser des logiciels comme Handbrake pour convertir les fichiers.

En soit, le seul réel problème d’Apple est selon moi le prix de ses produits. Les puristes le justifie par la robustesse du matériel (notamment  les iMac, Macbook…) et sa fiabilité, permettant de changer moins souvent, mon expérience est malheureusement encore trop récente pour en juger.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :