« Vous serez penduuuuu!! »

D’habitude c’est notre ami zorel qui s’occupe des billets liés au piratage, à l’hacktivisme et autres joyeusetés, mais celui-ci étant retenu loin de toute connexion internet par une récente paternité, c’est moi qui prendrais la relève aujourd’hui.

Et quel ne fut pas mon bonheur de lire ce billet sur twitter de Korben (que je vous recommande chaudement) sur un quadragénaire, arrêté à Bordeaux pour avoir téléchargé et partagé sur Emule 18 films en 24h.

Personnellement une première chose me choque: Emule!? En 2012? Au début des années 2000 cela pouvait se comprendre, il n’y avait que cela, et on s’estimait heureux d’atteindre les 5ko/s (aaah les joies du modem 56k). Avec l’accès aux newsgroups et au directdownload (ce dernier est plutôt malmené depuis la fermeture de MegaUpload), même les torrents font figure d’ancêtres.

Ce qui parait également étonnant, c’est l’arrestation du « pirate » en question. Ok c’est mal, c’est caca comme je dirais à ma fille, mais on peut se demander si le procureur n’en a pas fait un peu beaucoup? Cela me fait toujours penser à cet épisode de South Park où le FBI arrête les enfants pour avoir téléchargé une dizaine de chansons, à coup d’hélicoptère, de bélier, et de MP5.

Cela nous amène inexorablement à ces éternelles discussions sur les droits d’auteurs. Loloensucre me parlait récemment de David Ghetta, qui, malgré le succès qu’on lui connait ne trouve pas anormal que l’on télécharge ses titres. Il estime que dans son métier c’est monnaie courante, et préfère se rémunérer sur les concerts et le marchandising.

Parce qu’après il ne faut pas nous sortir les arguments habituels, que les artistes doivent manger, que ce sont des intermittents… Je suis d’accord, Pascal Nègre écrivait dans son livre sur le milieu de la musique qu’un chanteur disque d’or ne gagnait pas plus de 2000 euros par mois. Il faudra expliquer à ce monsieur qu’en 2012 ce n’est pas si mal. Allez expliquer cela à un sous-traitant de SFR dans une hotline qui ne gagne que le SMIC pour se faire insulter par des clients mécontents. Ensuite il faut se poser la question sur le pourquoi du téléchargement illégal, en fonction des supports les raisons sont différentes, même si cela se rapporte souvent à l’argent.

Par exemple la musique, là c’est très simple, et nous l’avons tous remarqué, la musique c’est cher. On a beau nous expliquer que la vente à l’unité sur iTunes est le format le moins rentable pour les Majors, personnellement je trouve cela cher de payer 99 cents la chanson. Où est l’intérêt du dématérialisé si le prix est sensiblement le même que le physique. Il n’est pas rare de voir des albums fraichement sortis à une vingtaine d’euros en téléchargement légal. Pire, avec la monté en puissance progressive des ebooks, ils réitèrent la même erreur, à savoir un prix identique entre la version virtuelle et la version réelle. C’est idiot, et surtout très difficilement défendable. Les charges ne sont clairement pas les mêmes dans les 2 cas. Alors oui il y a un serveur qui héberge, oui il y a l’auteur, mais à part cela? Je comprends les lecteurs qui boudent encore ce format pour l’instant, à part le fait de pouvoir transporter facilement plusieurs livres, ce format n’a pour l’instant pas vraiment d’intérêt. Un lecteur assidu préfèrera toujours le papier, à moins de lui proposer un service réellement intéressant, comme un abonnement par exemple.

Le cinéma maintenant, parlons en du cinéma, 10 euros la place pour voir un film français foireux, dans une salle puante et mal entretenu. Par extension cela mène aux DVD, 20€ pour un film déjà rentabilisé, 30€ pour le Blu-ray, et vous vous étonnez que les gens téléchargent ? Le meilleur reste selon moi les séries. Attendre plus d’un an pour que la chaine se décide à diffuser une série américaine populaire avec une VF pourrie (là tout de suite je pense à The Big Bang Theory…) alors que des fans traduisent un épisode en une soirée, et le mettent à disposition sur internet, et cela sans se faire payer ! Imaginons qu’une chaine prennent le problème de front, proposant au maximum une semaine après sa diffusion aux USA (et encore, je suis sûr que cela pourrait être plus court), sous-titré en français, et dans le mois qui vient en VF, je suis certain que le téléchargement chuterait rapidement. Pourquoi? Parce que nous sommes fainéants. La seule différence sera la publicité à supporter (de plus en plus présente d’ailleurs) mais je doute que ce sera cela qui détournera les gens de la légalité. Il faut bien comprendre que les gens ne piratent pour voler, mais juste pour profiter d’un produit culturel qu’il estime trop cher.

Bref les artistes, les majors et les « pirates » n’ont pas fini de se mettre sur la gueule…

Sources:

– Korben : http://korben.info/en-garde-a-vue-apres-avoir-partage-sur-emule.html

– Sud Ouest: http://www.sudouest.fr/2012/03/05/au-tribunal-pour-avoir-telecharge-des-films-650325-2780.php

Publicités

One Response to « Vous serez penduuuuu!! »

  1. Lolo en Sucre says:

    Je suis bien évidemment d’accord.

    Le décalage artiste/public est de plus en plus vrai, suffit de lire les déclarations de certains chanteur, ou dernièrement les tweets d’Alexandre Astier :

    https://twitter.com/#!/search/sgtpembry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :