What The Fuck Mademoiselle?!

En cette journée de la femme, je vous propose un article publié dans le Parisien hier, concernant une manifestation qui s’est tenu avant hier devant la Comédie-Française (à Paris, évidemment) pour protester contre le sexisme dans la grammaire. Les manifestantes et manifestants souhaitent l’abandon de la supériorité du masculin sur le féminin dans notre grammaire, et la remplacer par une règle de proximité. L’article l’explique d’ailleurs très bien. Ainsi après la suppression du « Mademoiselle » dans les documents administratifs, les féministes s’attaquent à un monument de la culture française.

Que les choses soient bien clair, je suis le premier à défendre l’égalité entre les femmes et les hommes. J’ai été élevé dans un univers très féminin et féministe. Alors je risque de ne pas me faire d’ami(e)s, mais je laisserai échapper un petit « WTF!? ». Le même « WTF » que j’ai poussé pour l’abandon du « Mademoiselle ». Je ressens une profonde incompréhension et une certaine colère. D’une part il faut bien comprendre que cela ne lutte en aucun cas contre le sexisme, au contraire, cela le rend ridicule plus qu’autre chose. Isabelle Allonso est coutumière de ce genre de pratique, et son seul souhait et de se mettre en avant, et non pas lutter contre les discriminations faites aux femmes. Le tout est de faire dans le spectaculaire, l’inattendu, pour que l’on parle d’elle (et d’elles).

Le second point, et je sais que celles qui défendent ces causes vont s’offusquer, mais cela masque les réels combats du féminisme. Elles ont beau le nier, mais c’est le cas. Où sont les manifestants pour lutter contre les inégalités de salaires? Sur la condition de la femme au Maghreb de plus en plus instable depuis les révolutions arabes? Ce qui me choque d’autant plus c’est que d’autres combats féministes sont pourtant bien menés, notamment par Ni Putes Ni Soumises (et encore, cela tant à changer). C’est selon moi là le véritable combat à mener, certes moins spectaculaire, mais tellement plus essentiel.

Je trouve également que nous sommes ici dans un exemple parfait de parisianisme, persuadé que leur « lutte » concerne la France entière. Je ne m’étendrais pas trop sur le sujet, car c’est un autre débat, mais cela me choque qu’une minorité de personne impose sa façon de penser à la majorité. Je repense à l’abandon du « Mademoiselle », certaines jeunes filles n’ont rien contre le fait qu’on les appelle ainsi, et trouve d’ailleurs que « Madame » à tendance à les vieillir. Mais elles ne « militent » pas, on ne les entends pas à la radio et on ne les voit pas à la télé.

Ce qui me vaut donc ce « WTF » c’est cette instrumentalisation qui est faite de ce combat pourtant noble, qui est l’égalité entre les femmes et les hommes.

Source : http://www.leparisien.fr/laparisienne/feminisme-elles-s-attaquent-a-la-grammaire-07-03-2012-1893835.php

Photo : LeParisien

Publicités

One Response to What The Fuck Mademoiselle?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :