Arrêtez avec la fessée!

Je devais vous écrire ce billet il y a quelques jours mais je n’en ai pas eu le temps. Je reviens toutefois sur ce qui me pousse à écrire ces lignes.

Il y a quelques semaines, je mangeais tranquillement dans un restaurant familial lorsque je vois à la table d’à côté une mère gronder ardemment sa fille. Jusque là, rien de choquant mais du coup, mon regard reste accroché à cette table. Quelques minutes plus tard, la femme se lève et donne une première tape sur la main de la jeune fille puis une deuxième et après un coup d’oeil aux alentours, une baffe plutôt violente qui a pour effet de plonger l’enfant dans une crise de larmes interminable.

Cet épisode m’a profondément choqué. J’en ai parlé avec les autres convives qui n’ont pas tous partagé mon indignation. Je ne comprends pourtant pas pourquoi cette femme a pu frapper ouvertement et publiquement son enfant sans même que les personnes proches de nous soient choquées.

Entendons-nous bien, j’ai un enfant qui ne se gêne pas pour faire des bêtises et me monter son envie « d’anarchie » mais je n’ai jamais pensé à le frapper, où que ce soit. La simple idée de lui donner une fessée me révulse. Et pourtant, j’arrive tout de même à me faire entendre et à rétablir l’ordre dans la maison. Je ne me souviens pas avoir reçu moi-même une fessée et pourtant, je garde le souvenir d’une éducation très stricte où le moindre écart était réprimandé et sanctionné.

Alors cette question n’est pas vraiment d’actualité. Je me souviens qu’en 2009, une députée UMP avait proposé d’interdire la fessée et tout châtiment corporel par une loi. Cette proposition avait été très mal accueillie et soulevé une véritable polémique entre les défenseurs et les pourfendeurs de la fessée en France. Je ne m’y étais pas vraiment intéressé à l’époque, n’étant pas encore concerné. Mais cet épisode du restaurant m’a ravivé ma haine de la violence.

Car il s’agit bien de violence. Ce n’est en rien un geste éducatif. Quel est l’intérêt pour l’enfant de ressentir une souffrance physique? Pour moi, la fessée n’est rien d’autre qu’un constat d’échec éducatif. Vu que je n’arrive pas à exercer mon autorité sur toi, tu vas être frappé ça t’arrêtera peut-être. Non, ça n’arrêtera pas l’enfant, ça ne lui apprendra rien du tout à part la douleur.

Alors, souvent on entend les « anciens » qui nous répètent que de leur temps, ils recevaient des coups de martinet et que tout allait beaucoup mieux. Oui, mais l’époque a changé, les mentalités aussi et les enfants également. Ce qui m’a choqué, au delà de l’acte en lui-même ce jour-là, c’était que l’on puisse frapper un enfant en public et que tout le monde trouve ça normal finalement. Dans certains pays, cet acte aurait été lourdement sanctionné. Je pense que nous avons encore beaucoup à faire pour respecter cette déclaration des droits de l’Homme que nous chérissons tant. Les enfants seraient-ils des êtres à part, sur lesquels la violence serait permise? Les parents disposeraient-ils d’un droit de châtiment corporel sur leur progéniture?

Je pense que nous devons rapidement faire évoluer notre système éducatif dans le bon sens, que ce soit par une loi ou par un changement des mentalités.

Publicités

2 Responses to Arrêtez avec la fessée!

  1. PurpleNessa says:

    D’accord à 200% !!!
    Avant d’avoir un enfant je n’étais pas contre la fessée, mais depuis je ne supporte pas voir un enfant en prendre une. Parce que c’est toujours trop violent, et que ça ne résout rien. L’adulte exprime violemment sa colère et sa frustration, souvent sans prévenir, et l’enfant tombe des nues et/ou dans une crise de larmes interminable : normal !
    L’autre jour j’ai vu un enfant se faire taper car il pleurait ; est-ce que ce fut efficace ? Bien sûr que non !

    Mon mari ne pense pas que la fessée est nocive mais je ferai tout pour qu’elle n’arrive pas chez nous.
    Encore pire, la claque comme en a pris une la petite que tu as vue :(((

    Si tu souhaites prolonger ton raisonnement et/ou tes lectures sur ce sujet (ou faire évoluer l’avis de ton entourage…) je te propose l’excellent blog de la poule pondeuse, notamment ses billets « éduquer sans punition » http://www.poule-pondeuse.fr/2011/05/16/eduquer-sans-punition-1/ et http://www.poule-pondeuse.fr/2011/05/18/eduquer-sans-punition-2/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :