Ah si j’étais riche…

Hier, j’ai eu une crise. J’ai joué à Euromillions ! Je n’y avais pas joué depuis plusieurs années (je n’aime pas trop les jeux de hasard). Il faut dire que j’ai un collègue addict aux jeux donc ça n’aide pas…

Bref, du coup, hier soir j’étais tendu et impatient de savoir si j’avais remporté les quelques 132 millions d’euros promis à celui qui aurait coché tous les bons numéros. Comme je n’ai pas de télévision, je spammais la touche F5 (actualiser) de mon clavier afin de voir enfin s’afficher la page qui annoncerait ma richesse.

Et voilà qu’après de longues minutes d’attente, les résultats sont enfin inscrits sur le site de la française des jeux. Premier numéro : je l’ai. Deuxième : je l’ai. Mon cœur se met à battre un peu plus fort. Troisième : je cherche un peu mais je l’ai. Ma respiration se fait plus difficile. Quatrième : je l’ai aussi. Cinquième : je l’ai. Là je sens que je ne vais plus tenir très longtemps. Les étoiles : je les ai !

D’abord je n’y crois pas. Je revérifie une fois, puis une deuxième, puis une troisième. Mais je dois bien me résoudre à accepter que je suis désormais le détenteur de 132 millions d’euros ! J’ai l’impression que mon cœur essaye de sortir de ma poitrine, tant ses battements sont violents. Je saute, je crie (je réveille par la même occasion mes enfants), j’embrasse ma femme en lui hurlant : « ON EST RICHES ! ON EST RICHES ! ».

Passé cette soudaine euphorie, je dois aller rassurer les enfants et les convaincre qu’il n’y a pas de monstres dans la maison pour qu’ils se rendorment. Papa est juste un peu fou, on en reparlera demain… Je redescends, et là je suis perdu. Que suis-je censé faire là maintenant ? Appeler la FdJ ? Non, appeler ma famille ? Appeler mon collègue addict pour le narguer ? Je décide de n’appeler personne mais plutôt d’ouvrir une bouteille de rosé pamplemousse qui trainait pour fêter ça avec ma femme qui arrive à gérer cette situation en restant étonnamment zen.

Que va-t-on faire de tout cet argent désormais ? D’abord, faire plaisir aux amis et à la famille. 2 millions pour les amis proches. 10 millions pour la famille proche. Ce qui nous fait déjà 56 millions en moins. Reste donc 76 millions ! Là, déformation professionnelle, je calcule les intérêts que je pourrais avoir en plaçant cette somme sur un produit prudent : J’estime à plus de 6 000€ par jour les intérêts que ce placement pourrait me rapporter. Autant dire qu’on est à l’abri…

Tout de suite, je pense à mon engagement pour une nouvelle société. Je songe donc à fonder une sorte d’association dont le but serait d’éveiller les mentalités sur les problèmes de notre système. J’utiliserai également une grosse partie pour des missions humanitaires partout dans le monde. Je voyagerai ainsi en aidant un maximum de monde. J’esquisse d’ailleurs un sourire en repensant que quelques jours plus tôt je regrettais que les tarifs des « vacances solidaires » soient trop élevés.

Des tonnes de projets me viennent en tête. Certains médias (comme Reflets par exemple) et certaines associations (la quadrature du net par exemple) auront un beau coup de pouce pour leur permettre de continuer leur travail sereinement. Je me rends compte alors que pour une fois, je peux peut-être vraiment aider à changer ce monde. Cette fois, ce sera du concret et plus uniquement quelques lignes écrites sur un blog.

Malheureusement, ce billet n’est qu’un rêve qui ne s’est pas réalisé. Je n’ai pas gagné un centime à Euromillions (ce qui m’a convaincu de ne plus y jouer). Tout n’était que mensonge éhonté. Tout sauf l’utilisation que j’aurais faite de cet argent. Les belles voitures, les îles privées dans le pacifique, ne m’intéressent pas. Ce que je souhaite plus que tout, c’est laisser à mes enfants un monde juste, libre et social. Ah si j’étais riche…

Publicités

3 Responses to Ah si j’étais riche…

  1. Nonor says:

    Perso je ne fonctionnerais pas comme ca, je ne donne pas d’argent à la famille, ni aux amis. Par contre j’offre quelque chose. Style remboursement de l’emprunt immo, une voiture… Bref ils choisissent, mais pas d’argent direct. Ca me dérange de donner de la tune comme ca, c’est psychologique lol.
    Après aider les autres, perso je le ferai différemment. Tu le sais je suis attaché à notre culture, national et régional, et plutôt qu’aider autour du monde je créerai plutôt une entreprise ici. Ca me désole de voir tous ces bâtiments abandonnés dans le coin, témoins de l’importance du textile dans le passé. Et de voir notre région exploser la moyenne nationale de chomage. Donc je créerai une boite dans le textile, (ou pas d’ailleurs) dont je serais l’unique actionnaire, et dont tous les bénéfices seraient réinvesti dans les emplois, la formation vu qu’avec 140 millions, j’aurais assez pour vivre lol.

  2. zOrella says:

    Ah, je suis trop fière d’être ta femme car j’aurais aimé partager cet argent de la même façon…Un jour peut-être, enfin si tu ne joues plus, ça risque d’être difficile !
    Ces millions pourraient changer tellement de choses, on pourrait aider tellement de gens dans le MONDE. Continue à être citoyen du monde, car même sans ces millions, tu y contribues à ton échelle.

  3. BeautifulFreak says:

    Zorel,
    mon carton « Petites Récoltes », Vin de Pays des Côtes de Thongue rosé, peut attendre encore
    pour les pomelos, promis dès que j’m’approche d’un climat tropical ou subtropical, je profite du producteur et j’en mets en soute
    pour le reste du partage, quand bien même il existe des tonnes de solution pour user, et abuser de cet argent gagné,
    je rejoins zOrella pour dire qu’il y a tant à faire, et que l’important c’est de le faire avec le coeur !
    On partage le même sac à dos Citoyens du monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :