Vivons heureux, vivons chiffrés !

Aujourd’hui, nous allons causer sécurité des données et plus particulièrement de chiffrement. Les différentes tentatives d’intrusion dans notre vie privée provenant des gouvernements les plus puissants du monde nous poussent à réfléchir sur les moyens de lutter contre l’espionnage éventuel des données que l’on envoie ou que l’on stocke sur notre ordinateur. Quoi ? Parano ? Hermite barbu ?

INDECT, ACTA, CETA, LOPPSI… Ces acronymes ne vous évoquent rien ? Ce sont à chaque fois des accords ou lois essayant de limiter notre liberté d’expression et de permettre une intrusion poussée dans notre vie privée. Je vous invite à visiter le site de la Quadrature du Net http://www.laquadrature.net/fr pour en savoir plus sur les différents dangers qui planent au dessus de nos claviers.

Si l’on ajoute à ces tentatives légales, les petits futés qui s’amusent le dimanche en sniffant le réseau de leur immeuble pour essayer de pénétrer dans votre PC pour regarder vos photos de vacances passées avec tante Clotilde à Concarnot, il y a de bonnes raisons de vouloir se protéger.

Vous vous dites que vous n’avez rien à cacher et que vous vous fichez un peu de tout ça ? Pourquoi s’embêter à chiffrer ? C’est vrai, vous n’avez sûrement rien à cacher. Mais quand vous voudrez cacher quelque chose et que d’un coup vous chiffrerez un mail, ça se verra tout de suite. Alors que si vous chiffrez tout ce qui bouge, tout de suite, c’est moins évident. Et je vous laisse deviner si tout le monde se met à chiffrer ses données !

Mais comment fait-on ? Ça doit être trop dur, réservé aux nerds barbus? Et bien pas du tout ! Et comme je suis sympa, je vais même vous donner des pistes.

D’abord, je vous conseille d’utiliser des logiciels libres et donc un OS libre. Oubliez donc Windows et Apple et passez du bon côté de la force : Linux. Aie, je suis en train de vous perdre dès la première ligne. Non, restez encore un peu… Premièrement Linux, ce n’est pas si compliqué. Il y a maintenant des systèmes d’exploitation comme Ubuntu qui sont simples comme tout et dotés d’une interface graphique au même titre que Windows ou Apple. Deuxièmement, si vous voulez gardez votre bon vieux Windows, pas de soucis, il y a moyen de s’en sortir.

Commençons donc par les mails.

Il est possible grâce à GPG de signer et chiffrer ses mails afin d’abord de vérifier l’intégrité du message et de l’expéditeur mais également de rendre illisible vos messages aux personnes indésirables. Si vous voulez plus d’infos sur GPG, allez sur Wikipediahttps://fr.wikipedia.org/wiki/GPG.

Ce logiciel repose sur un système de clés. Lors de l’installation, vous serez invités à créer votre paire de clés : une clé publique et une clé privée. La clé publique sera celle que vous communiquerez à vos contacts afin qu’ils puissent vous envoyer des mails chiffrés (vous pouvez aussi la déposer sur un serveur pour que tout le monde puisse vous trouver facilement). La clé privée est à garder précieusement et à ne surtout jamais communiquer. Elle vous servira à déchiffrer vos données.

Quand vous souhaiterez envoyer un mail, vous chercherez donc la clé publique de votre destinataire, vous l’importerez dans votre logiciel (elle sera stockée une fois pour toute) et vous choisirez de signer et/ou chiffrer. Si vous signez uniquement, le message pourra être lu par un tiers. Mais le destinataire poura vérifier que c’est bien vous et que le message n’a pas été altéré ou modifié. Si vous chiffrez, il sera impossible de lire le message sans la clé privée du destinataire.

Si vous êtes sous Windows, il existe GPG4Winhttp://www.gpg4win.org/ qui est très complet et d’une simplicité extrême ! Je l’ai testé et j’ai tout compris direct donc vous devriez y arriver ! Il inclut un client de messagerie qui remplacera votre bon vieux Outloock. Ou alors, si vous êtes sous Thunderbird, vous pouvez télécharger le plugin Enigmailhttp://www.enigmail.net/download/.

Si vous êtes sur Ubuntu, c’est encore plus simple. GPG est déjà inclus. Il vous reste à installer Enigmail et à le configurer sur Thunderbird.

Notez que GPG peut aussi servir à chiffrer de simples fichiers.

Ensuite, les messageries instantanées.

Pour vos Chat sur Live Messenger ou Google Talk, il existe aussi une solution à vos problèmes. Là encore, c’est assez simple. Et vous pouvez le faire quel que soit votre OS. Il s’agit d’OTR pour Off The Record. Avec ce logiciel, vous pouvez discuter librement sans crainte. Il permet de chiffrer vos conversations et de vous authentifier. Ainsi, vous serez assurés de parler à la bonne personne et que personne d’autre ne pourra lire ce que vous écrivez.

Le plus simple est d’installer le client de messagerie Pidgin http://www.pidgin.im/download/disponible sous Windows, Linux et même Mac et d’y ajouter le plugin OTRhttp://www.pidgin.im/download/. Sous Ubuntu, il faut installer le paquet « Hors Micro »pour Pidgin. La traduction française est un peu spéciale… Une fois que c’est installé, il vous faudra le configurer. Vous générerez les clés pour chacun de vos comptes (Facebook, MSN, Google, etc…). Désormais, vous pourrez lancer une conversation privée et vous authentifier. Par contre, il est nécessaire que votre interlocuteur ait installé également OTR.

Enfin, vos données stockées.

Si vous n’avez pas envie que vos photos de vacances soient à la merci de tout le monde, il est possible de chiffrer vos données sur votre ordinateur. Pour cela, il existe un logiciel qui s’occupe de tout à la perfection : TrueCrypthttp://www.truecrypt.org/downloads.

Ce logiciel va vous permettre de chiffrer le contenu d’un dossier, d’une clé USB ou même d’une partition complète de votre disque dur. Il vous offre des solutions de chiffrement très poussées. Vous pouvez même décider de créer un dossier caché entièrement chiffré. Dans ce cas, non seulement vos données sont illisibles mais en plus elles sont difficilement trouvables sur votre PC.

Et encore une fois, je le répète, c’est très simple. Tout vous est expliqué, vous suivez pas à pas les étapes et vous n’aurez pas de soucis . Le plus facile pour commencer est de créer un dossier chiffré. Vous indiquez la taille voulue pour le dossier (par exemple 500Mo), son nom, même son extension (vous pouvez décider de le cacher sous une extension .jpg par exemple). Vous décider de l’algorithme de chiffrement à utiliser et vous rentrez votre mot de passe. Et voilà, vous avez une espace sécurisé sur votre ordinateur pour stocker vos données.

 

Voilà pour aujourd’hui. Bien sûr, ce n’est qu’un bref aperçu des possibilités. Mais ce sont celles que j’utilise donc je parle en connaissance de cause. En ce qui concerne Ubuntu, je vous ferai peut-être un petit tuto pour passer de Windows à Ubuntu dans soucis si ça vous intéresse. Et désormais, je vous indique dans la sidebar du blog comment me contacter avec ma clé GPG disponible. Vous pourrez donc m’envoyer tous vos mots doux sans aucune crainte…

Bonne séance d’installations et à bientôt !

 

Publicités

Hollande et le changement

Le changement c’est maintenant. Voilà le slogan accrocheur que nous a vendu le staff de sommunication de François Hollande lors de la campagne présidentielle. Nous sommes maintenant au mois de Septembre et je n’ai pas l’impression d’avoir subi un profond bouleversement… Nous aurait-on menti? Je n’ose le croire. Petit état des lieux.

Une économie toujours au bord du gouffre

La promesse qui m’avait et de loin le plus fait rire était celle de mettre au pas la finance. Le grand François allait crier un bon coup et les financiers s’empresseraient de mettre le doigt sur la couture de leur pantalon Gucci. Ah les promesses de campagne… On peut constater aujourd’hui que les financiers se fouttent toujours éperdument des répercussions de leurs actes et que la crise est non seulement encore présente mais qu’elle s’est aggravée.

Les pays Européens sont face à une situation inextriquable. Tout notre système repose sur un chateau de carte qui peut s’effondrer à tout moment. Alors pour le cacher, on met des paravents. Ca tient souvent quelques jours puis une bourrasque laisse entrevoir les cartes fragiles qui sont derrières et la crise refait surface. C’est ce dont je vous parlais la dernière fois avec le MES.

Et si l’on regarde dans le protefeuille des français, alors là, Horreur, il est toujours aussi vide. Enfin, hormis celui de Bernard Arnault et Cie… Et ce n’est pas les quelques centimes grapillés sur le prix du carburant qui ont arrangé les budgets plus que serrés de nos concitoyens. Ça ne risque pas de s’arranger car la solution proposée par notre nouveau président est… l’austérité. Ah tiens, ça me rappelle quelqu’un.

Une société toujours aussi clivée

Avec le nain précédent, on avait l’habitude, il y avait les gens qui se lèvent tôt et ceux qui ne sont bons qu’à prendre un vol charter. On nous avait promis que tout celà serait fini. On nous avait promis un grand rassemblement. On nous avait promis une société réunie et soudée.

Mais pourtant, je n’ai pas l’impression que les choses ont évolué dans le bon sens. Notre cher ministre de l’intérieur ne cherche pas à marquer sa différence. Il ne court pas après le changement lui. Au contraire, on pourrait croire qu’il souhaite démontrer que la gauche peut faire aussi bien que la droite dans le domaine de la sécurité. Entendez par sécurité: immigration et stigmatisation des communautés.

Le plus bel exemple de sa façon de voir les choses a bien sûr été l’affaire des Roms. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, je pense que vous en avez assez lu sur cette odieuse affaire.

Les réseaux toujours aussi menacés

Lors de la campagne les positions de François Hollande sur Hadopi n’ont jamais été bien claires. On comprend pourquoi aujourd’hui. Il ne voulait pas avouer que l’Hadopi resterait ce qu’elle était. Les vilains téléchargeurs étaient pleins d’espérance. Oh yeah, avec Hollande et Fleur Pellerin à la barre, je vais pouvoir envoyer du pâté et me télécharger des Terra octets de navets en tous genres.

Désolé les mecs, vous devrez toujours rester sur un VPN ou utiliser les newsgroup pour éviter de vous faire spammer votre boite mail par Hadopi.

Mais pire que ce sujet, la politique d’attaque systématique de la neutralité des réseaux entamée par le prédécesseur reste en place. Rien n’a été fait pour rendre la liberté qui lui est due à notre internet adoré.

Il s’en est d’ailleurs fallu de peu pour que le délit de visite de sites web terroristes (sorti de la tête du nain après l’affaire Merah) ne figure dans projet de loi antiterroriste de Manuel Valls. Il a fallu que la (bonne) presse s’en mêle pour que finalement, cette partie soit retirée.

Après tout cela, j’ai donc une question pour notre cher président: il est où le changement et il est pour quand/qui?

News d’après-demain : 23 Mai 2052

BreakingNews

Environnement

  • La zone “interdite” japonaise élargie : Presque vingt ans après le second drame de Fukushima, les spécialistes révisent encore les conséquences de l’accident. Alors que l’explosion du réacteur numéro 4 (remis en fonction contre l’avis de la communauté scientifique) avait projeté dans l’atmosphère les 1500 assemblages contenus dans la piscine de décontamination adjacente (soit 85 fois la quantité de Césium-137 libéré par l’explosion du réacteur de Tchernobyl, en 1986), c’est maintenant plus de 80% de la surface du Japon qui est déclarée inhabitable. Ainsi les préfectures de Yamaguti, Ehime, Koti et Hukuoka ont été ajoutées à la liste des départements “à évacuer prioritairement” par le Comité International de Surveillance des Activités Nucléaires (ICNAM). L’année dernière, les villes de Ulsan, Pusan ainsi qu’une petite partie de la province du Nord-Chungcheong, en Corée du Sud, avaient déjà été ajoutées à la liste noire des endroits les plus radioactifs de la planète : les autorités sud-coréennes avaient enfin admis avoir été considérablement affectées par le nuage dégagé par l’explosion de Fukushima. Malgré les ordres d’évacuation générale de la communauté scientifique, les autorités japonaises prétendent encore maîtriser la situation sur plus de 50% du territoire. Mais la population locale n’est pas dupe : on estime qu’environ 30 millions d’habitants tentent encore de survivre dans les zones les moins touchées (sur les îles d’Hokkaidō et de Kyūshū), mais au prix de conditions sanitaires désastreuses, et une espérance de vie réduite à quelques années tout au plus. L’économie du Japon est à genoux, et la population totalement isolée depuis que les pays voisins ont fermé officiellement leurs frontières aux réfugiés japonais. Les retombées sur l’économie mondiale sont estimées à au moins trente-mille milliards de Dollars sur les dix prochaines années…

  • L’impact climatique des forêts d’éoliennes avéré : Alors que le Canada poursuit inexorablement sa politique de développement énergétique, les scientifiques du Comité International d’Etudes Climatologiques confirment les rumeurs qui circulaient ces derniers mois : les gigantesques forêts d’éoliennes implantées dans les territoires du Nord-Ouest risquent de modifier durablement les mécanismes climatiques à l’échelle planétaire. Ainsi, les quelques 2 millions d’éoliennes construites en moins de dix ans ralentissent considérablement les vents froids provenant d’Alaska et de l’Océan Arctique, freinant le déplacement des masses d’air. A moyen terme, cela pourrait réduire fortement l’activité climatique dans cette partie du globe, provoquant une désertification progressive de certaines zones d’Amérique du Nord, voire du Sud. Malgré les vives réactions de la communauté scientifique, le gouvernement canadien refuse pour le moment de réviser sa position. Le Gouverneur Général Collins a ainsi déclaré mardi soir : “Le Canada est le poumon électrique du monde, et il le restera tant que la demande énergétique sera aussi soutenue. L’implantation massive de champs d’éolienne est une bonne solution : la survie économique de notre pays ainsi que celle des Etats-Unis dépend de notre capacité à maintenir ce choix stratégique”. Le mois dernier, le gouvernement canadien avait déclaré vouloir doubler son parc éolien dans les dix prochaines années.

France

  • Entrée de Marine Le Pen au Panthéon : Plus de 10 ans après son assassinat le 1er Mai 2042 lors du défilé dédié à Jeanne d’Arc, la dépouille de Marine Le Pen va enfin être transférée officiellement au Panthéon. C’est une grande victoire pour le Chef de l’état, le chancelier Louis Le Pen (né Chauffroy), qui avait proclamé sa mère “martyre des grandes causes nationalistes” au lendemain du drame. La cérémonie aura lieu ce Dimanche 29 sous très haute protection de la milice. Les Chefs d’états autrichiens, italiens et grecs, qui ont toujours affiché leur proximité politique avec l’ancienne présidente, assisteront à la célébration. La présence des bons citoyens parisiens est vivement conseillée.

  • Nouvelle hausse du chômage au quatrième trimestre : Depuis que la chancellerie française a interdit toute communication officielle sur les chiffres liés au chômage, les collectifs diffusant des statistiques sous le manteau sont de plus en plus actifs. Cette semaine, c’est le groupe clandestin “LibertyStats” qui annonce une hausse de 0,7%, portant le taux de chômeurs réels (“hors emploi non-consentis”, sic) à 43,2% de la population active à la fin du quatrième trismestre 2051. Pourtant, de manière officielle, le taux de chômage en France est de 0% depuis plus de dix ans. En effet, chaque citoyen qui déclare une période d’inactivité de plus de 2 mois consécutifs perçoit de l’état un Revenu Minimum de Citoyenneté, d’environ 5700Fr. mensuels (soit 220$). En contrepartie, les citoyens de classe 2 doivent effectuer environ 30 heures hebdomadaires dans un service de fonction publique (enseignement, services administratifs, travaux publics, Milice de Protection des Français de Souche, etc.), alors que les citoyens de classe 3 doivent effectuer le même volume horaire dans une entreprise inscrite au registre des GPE (Grands Partenaires de l’Etat). Ce dernier point explique probablement le récent mouvement de relocalisation observé dans les entreprises du CAC40 (+2 millions d’emplois depuis janvier 2049), largement mis en avant par la chancellerie.

Technologies

  • Google est chinois : C’est officiel, le géant du Web est maintenant contrôlé à 100% par le gouvernement chinois. Après avoir démarré la nationalisation de la société en 2037, l’état américain avait entrepris de céder progressivement les différentes entités de Google (en commençant par la régie publicitaire) afin de rembourser aux autorités chinoises leur colossale dette étatique, sous pression militaire de la Chine. C’est maintenant la dernière et plus importante filiale de Google qui atterrit dans le giron chinois, à savoir le moteur de recherche. Le gouvernement a déjà fait savoir qu’il mettrait en place des règles de filtrage de l’index, ainsi que l’écoute des requêtes afin d’identifier les opposants aux régimes ou aux intérêts économiques du pays (y compris à l’extérieur des frontières). De nombreux hacktivistes à travers l’Europe ont d’ores et déjà déclaré qu’ils étaient prêts à mettre en place leur propre moteur de recherche afin de lutter contre la censure, mais nul ne doute que ce projet sera tué dans l’œuf puisque la plupart des pays européens ont déjà leurs propres systèmes d’écoute et de filtrage des communication.

  • Apple jette les armes : C’en est fini du géant à la pomme ! Le retard technologique était trop important, et les moyens mis en œuvre dérisoires face à la concurrence asiatique. Voilà maintenant trois décennies que la marque emblématique de Steve Jobs se battait contre ses homologues chinois, et notamment son ex-fabricant ChinaTech (auparavant connu sous le nom de Foxconn), qui lui a déclaré une guerre sans merci pour la domination du marché des technologies dédiées au grand public (les périphériques holographiques tactiles et les objets connectés dits “intelligents”). Dépourvue de tout moyen de production ailleurs qu’en Asie, la firme à la pomme a bien tenté de s’allier avec des fabriquants coréens, mais il semble que les pressions du gouvernement chinois sur ses partenaires aient été trop fortes. De même, les efforts pour remonter des chaînes de production sur le territoire américain ont été vains : aucun fabricant asiatique n’accepte désormais de livrer Apple en composants électroniques. En outre, les récents progrès fulgurants de la Chine en termes de recherche technologique ont mis à mal les prototypes présentés par Apple, comme “l’iCube 8”, jugé obsolète avant même sa sortie. Avec cette capitulation, la Chine contrôle maintenant 100% de ce marché, ce qui explique l’importante hausse des prix observée récemment en Europe et aux Etats-Unis. A titre d’exemple, le premier cube connecté coûte environ 7 mois de salaire d’un ouvrier allemand moyen.

Energie

  • Effusions de sang en Europe suite à une énième hausse des prix : Alors que le prix du baril de pétrole a encore augmenté de 20% depuis le début de l’année (amenant le Brent au dessus des 2000$), la population s’est soulevée massivement dans les grandes villes d’Allemagne, de France, d’Italie et d’Espagne. Les milices locales ont réfréné les manifestations qui se sont une fois de plus terminées dans le sang. Ainsi, on dénombre pas moins de 1200 morts rien qu’à Paris (une centaine selon les autorités françaises) et plusieurs centaines également à Berlin. Pour mémoire, les prix du carburant ont atteint un tel niveau ces derniers mois que les coûts moyens liés au déplacement sur le lieu de travail représentent plus de 60% des revenus d’un ménage dans la plupart de l’Europe. Les populations réclament des mesures pour limiter les hausses de prix mais les autorités européennes ont renoncé à tout contrôle des ressources pétrolières depuis que la force militaire de l’OPEP s’est dotée de l’arme nucléaire. Pour rappel, les spécialistes annoncent l’épuisement définitif des derniers puis de pétrole dans moins d’une dizaine d’années.

 A bientôt pour d’autres informations d’anticipation…

Délit pénal pour la consultation de vilains sites internet

Bienvenue en Eurasia chers camarades. Le néo-bolchévisme est en place depuis maintenant 5 ans et vous prêtez toujours allégeance à votre chef suprême bien aimé. Quoi ? Vous n’êtes pas au courant ? Vous ne comprenez rien à ce début de billet ?

C’est pourtant très simple. Dans le livre de G. Orwell, 1984, nous ferions partie de l’Eurasia. L’un des 3 grands blocs qui composent le monde moderne. Le parti majeur de notre pays serait le néo-bolchévisme, mutation d’un régime soviétique en régime totalitaire et ultra sécuritaire. Vous ne voyez toujours pas là où je veux en venir ?

Et bien, commençons par le début. Suite à ce fait divers largement instrumentalisé par les médias et les politiques, notre cher président nous a pondu un beau discours comme il sait si bien le faire. Pendant  ce speech, il nous a sorti LA mesure permettant enfin de faire face au terrorisme et de résoudre tous nos problèmes :

« Toute personne qui consultera de manière habituelle des sites internet qui font l’apologie du terrorisme, ou véhiculant des appels à la haine ou à la violence, sera punie pénalement« 

Voilà donc, où nous en sommes arrivés. Je pressentais déjà dans mon précédent billet que cette histoire à Toulouse allait pousser la campagne présidentielle vers des contrées peu fréquentables. Mais là, je suis sous le choc. Je n’ai pas voulu écrire à chaud suite à cette annonce, me laissant le temps de voir cette proposition sous un meilleur aspect. Mais le temps n’y a rien changé. C’est purement et simplement une avancée inacceptable vers un régime sécuritaire liberticide. Et il faudra combattre de toutes nos forces cette proposition si celle-ci est amenée un jour devant nos députés.

Cette idée est digne d’un dictateur, digne des romans d’anticipation, digne d’un régime totalitaire usant de l’émotion populaire pour justifier l’injustifiable. Car on nous parle bien de privation de liberté. Vous pouvez dire adieu à votre liberté d’information, votre liberté d’expression, votre liberté d’action. Le simple fait de consulter des sites vous amènera devant un juge. Je ne parle même pas de l’intrusion dans votre vie privée que cette mesure devra instaurer. En effet, votre connexion sera espionnée afin de déterminer si vous respectez la pensée admise par le gouvernement.

La réalité rejoint la fiction et il est temps de dire STOP. Il est temps de leur montrer que nous ne sommes pas d’accord. Je compte sur vous pour que mes enfants ne se retrouvent pas en Eurasia.

Source

Tyler Durden serait-il un Anonymous ?

Pour tous les fans du film Fight Club de David Fincher, le nom de Tyler Durden ne vous est pas inconnu. Pour les autres, c’est un personnage clé du film, initiateur du projet Chaos (Project Mayhem en VO) qui vise à lutter contre la société de consommation pervertie et corrompue.

Et bien, ce Project Mayhem a été repris par les Anonymous. Une date a été fixée : le 21 décembre 2012 à 11h11. C’est la date du solstice d’hiver.

Mais qu’est-ce vraiment que ce nouveau plan ? Il s’agit de révéler au monde entier les abus, la corruption, les fraudes, les actes illégaux commis par nos institutions, nos sociétés, nos gouvernements. Comment ? Grâce à un outil spécialement développé afin de permettre au quidam de transmettre toute preuve anonymement et sans risque, nommé TYLER. L’ensemble des informations récoltées sera révélé au monde à la même heure, le même jour.

[youtube:http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_Mer_nclC60%5D

Le but de ce projet : nous rendre enfin libre ! Libre de créer notre société, notre système. Libre de pouvoir décider par nous-mêmes. N’ayons pas peur du changement et agissons. Rêvons de l’impossible et il s’offrira à nous. Révoltons-nous pour construire un nouveau monde.

Donc, à tous, top chrono, synchronisation des montres…

Bull censure une vidéo satyrique en France

La société Bull a fait l’objet d’une petite vidéo satyrique de la part de Fhimt.com. Pour ceux qui ne connaissent pas Bull et sa filiale Amesys, sachez que cette entreprise française vend des solutions d’espionnage technologique à des pays tels que la Libye, la Tunisie ou le Maroc .

Bref, cette vidéo présentait le nouvel outil de la firme, le Mobull. Malheureusement, la vidéo a été censurée en France. Mais grâce à Reflets.info, nous pouvons la visionner librement et parce que chez Saveur Libre, nous sommes pour la liberté d’expression, nous allons contribuer à l’effet streisand en publiant la vidéo sur un nouveau compte Youtube (Je souhaitais l’uploader sur le Blog mais la version actuelle de notre compte WordPress ne nous le permet pas. Ça devrait changer bientôt…).

Et voici un Pad dans lequel, vous pourrez trouver les liens pour télécharger la vidéo:http://fhimtcom.pad.bearstech.com/6 et voici également un lien perso pour la downloader: http://www.4shared.com/video/ciDdwAbt/MoBull_par_Bull_-_Architect_of.html?refurl=d1url

Ne cédons pas à la censure…

C’est une « Révolution »

Aujourd’hui, petit retour sur l’annonce en demi-teinte de la nouvelle tablette d’Apple. Mercredi dernier, Tim Cook a présenté le successeur à l’iPad 2. Point d’iPad 3 ou d’iPad HD, mais simplement « The new iPad ». Plus puissant, un écran Retina, le support de la 4G (pas celle que nous aurons en France), bref une belle bête. Pourtant sur tweeter et sur plusieurs sites on peut déjà voir une certaine déception. Beaucoup attendait un « one more thing », qui n’est pas venu. Les puristes y voient déjà la chute de la société (d’un point de vue créativité), et relie cela à la mort de Steve Jobs.

Ce n’est pas mon cas. Personnellement j’ai certes espéré une surprise, que ce soit esthétiquement ou techniquement, mais certainement pas une révolution. Si on le compare à l’iPad 2, ce nouvel iPad laisse malgré tout rêveur, alors oui la 4G est inutile (entre nous, les versions 3G étaient elle réellement utiles…?), mais Apple nous propose malgré tout une meilleure qualité d’écran, un nouveau processeur, A5X comme les rumeurs le prévoyaient, et la RAM à 1Go. Autant dire qu’avec celui-ci vous serez tranquille quelques temps.

Après est ce que cela justifie le remplacement d’un iPad 2, je n’en suis pas sûr. Ce dernier supporte parfaitement bien iOS 5.1, sorti en même temps que la bête, et ne montre pour l’instant aucun signe de fatigue.

L’autre déception vient de l’Apple TV v3, présenté en même temps. La seule réelle différence est le support du 1080p. Dans le même esprit, le remplacement d’un Apple TV v2 par celui ci semble inutile pour l’instant.

Bref le but recherché ici n’est, selon moi, pas de faire passer les possesseurs d’iDevice à la nouvelle version, mais d’un part de
monter en technologie, et rejoindre certaines tablettes Android particulièrement puissantes, mais également continuer son essor en touchant une clientèle toujours plus large.

D’ailleurs je ne doute pas du succès d’Apple, à l’heure où j’écris ces lignes, le nouvel iPad est déjà en rupture de stock…